Le patrimoine rural en Nouvelle-Aquitaine : de la connaissance au projet de territoire

Le service du patrimoine et de l’Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine a pour missions de recenser, d’étudier et de faire connaître les éléments constitutifs du patrimoine régional, avec l’ambition de faire de la connaissance un moteur de développement culturel et économique de ses territoires. Depuis sa création et à travers ses enquêtes, il s’est notamment intéressé au patrimoine rural, composante essentielle des identités régionales.

Dans un monde de plus en plus urbain, les territoires ruraux sont loin d’être les lieux de permanence et d’immobilité qu’ils incarnaient jadis. Espaces en mutation et connectés, ces territoires recèlent de riches héritages qui participent de leur attractivité. Au sein de la nouvelle Région, le patrimoine rural cristallise aujourd’hui plus que des enjeux de préservation : bien commun et socle d’une identité partagée, le patrimoine est aussi un des moteurs de la vitalité et du dynamisme des territoires ruraux que ces journées dédiées au patrimoine rural se proposent de répondre, au travers de communications, table ronde et d’échanges avec le public.

Ce sont donc à ces questionnements actuels que ces deux journées d’étude, organisées les 28 et 29 septembre 2016 à Saint-Junien (Haute-Vienne) ont tenté d’apporter des réponses. Elles ont également permis de mesurer l’importance de la recherche dans la valorisation de ces patrimoines ruraux et de la confronter à une approche pluridisciplinaire et à des projets portés par différents acteurs du territoire (Villes et pays d’art et d’histoire, Parcs naturels régionaux, CAUE, commune et groupements de communes, associations). Elles étaient destinées autant aux spécialistes, chercheurs, étudiants qu’aux professionnels et à un plus large public intéressé par les questions patrimoniales.

Sommaire des communications et interventions :

Communication de Véronique Dujardin

D’anciens terroirs viticoles révélés : le Montmorillonais, la Vallée de la Gartempe et le Confolentais, par Véronique Dujardin (Inventaire Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers).

La vigne, fortement touchée par la crise du phylloxéra entre 1875 et 1880, a aujourd'hui quasiment disparu des terres froides, peu propices à la viticulture, du Confolentais, dans le nord-est du département de la Charente, et des environs de Montmorillon, au sud-est du département de la Vienne. Les sources écrites, les ventes de Biens nationaux, les cadastres anciens et leurs matrices, quelques toponymes actuels gardent le témoignage de cette activité qui a pu occuper jusqu'à 10 % des terres aux abords des deux sous-préfectures. Un examen attentif permet de repérer le patrimoine lié à cette activité : quelques caves et ateliers de vigneron, des cabanes bâties isolées dans d'anciennes pièces de vignes, notamment autour de Confolens et de Montmorillon, ou la trentaine de loges en pierres sèches repérées sur la commune d'Angles-sur-l'Anglin constituent des petits édifices non protégés fragiles, en voie de disparition.

 Télécharger l'intervention de Véronique Dujardin, partie 1 / partie 2, au format pdf.

Communication de Claire Steimer

Le patrimoine dans le paysage, le paysage comme patrimoine : l’estuaire de la Gironde, par Claire Steimer (Inventaire Nouvelle-Aquitaine, site de Bordeaux).

Selon la convention européenne du paysage (2000), le « paysage désigne une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et /ou humains et de leurs interrelations ».

L’estuaire de la Gironde fait l’objet depuis 2010 d’un « inventaire du patrimoine architectural et paysager » mené par les ex Régions Aquitaine et Poitou-Charentes, réunies aujourd’hui au sein de la Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le Département de la Gironde.

Si la méthode de l’Inventaire répond parfaitement à l’étude de l’architecture, offrant des outils appropriés (vocabulaires, bases de données) à l’analyse du bâti, la question du paysage constitue en revanche un nouveau champ d’étude. Or le territoire choisi – le plus vaste estuaire d’Europe occidentale et les communes riveraines – imposait de se pencher sur la question des paysages en complément de l’étude du bâti, les deux éléments étant intimement liés. Diverses approches ont été expérimentées afin de mettre en évidence les interactions sur le long terme entre l’homme et son milieu. A travers cette présentation, il s’agit de montrer la spécificité du regard porté par l’Inventaire sur les paysages estuariens.

 Télécharger l'intervention de Claire Steimer au format pdf.

Communication de Yannis Suire

Le patrimoine rural d'hier au cœur des villes d'aujourd'hui : autour de Poitiers, par Yannis Suire (Inventaire Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers).

Réalisé entre 2004 et 2010, l'inventaire du patrimoine de l'agglomération de Poitiers a permis de mettre en évidence les liens étroits, au fil des siècles, entre la ville et les communes qui l'entourent. Ces liens sont illustrés par différents types de patrimoine, y compris le patrimoine rural, celui des quelques 800 fermes et anciennes fermes inventoriées au cours de l'étude. Leur existence encore aujourd'hui dans le paysage de ces communes et même de certains quartiers urbanisés de la ville, rappellent une histoire rurale et agricole qui avait cours il y a quelques décennies seulement. Par leur situation, leur époque de construction et l'organisation de leurs bâtiments, ces fermes en disent beaucoup sur la manière dont le territoire s'est façonné autour de Poitiers et jusque dans les actuels faubourgs de la ville.

 Télécharger l'intervention de Yannis Suire au format pdf.

Communication de Céline Deveza

Inventaire et démarches de labellisation des territoires ruraux : VPAH Confolentais, par Céline Deveza (animatrice du patrimoine).

Le patrimoine rural a pendant longtemps été éclipsé par d’autres éléments de patrimoine que sont par exemple les châteaux et les églises. Il représente pourtant un atout majeur des territoires ruraux actuels, en tant que témoins des modes de vie traditionnels. L’inventaire du patrimoine mené entre 2003 et 2006 sur le territoire de la Communauté de communes du Confolentais a joué un rôle déterminant dans la reconnaissance de ce patrimoine. Il a ainsi permis de découvrir que le patrimoine rural confolentais était bien préservé et qu’il représentait un atout dans la promotion et la mise en valeur du territoire. L’inventaire a ainsi été un des piliers dans la constitution du dossier de candidature de la Communauté de communes du Confolentais pour l’obtention du label Pays d’art et d’histoire en 2008.

Télécharger l'intervention de Céline Deveza au format pdf.

Communication d’Agnès Brahim-Giry

Les données d'inventaire, une source pour l'élaboration des documents d'urbanisme : l’AVAP de Ligneyrac, par Agnès Brahim-Giry (Inventaire Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges).

Les données de l’Inventaire du patrimoine culturel constituent-elles une source pour les documents d’urbanisme ? Cette question est abordée à travers un cas d’étude, celui de l’Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) de la commune de Ligneyrac. L’objectif vise à mieux appréhender les missions et le rôle de chacun des acteurs du patrimoine au service des documents d’urbanisme.

La réalisation du diagnostic architectural, patrimonial et environnemental constitue la première étape de l'étude d’AVAP. Ce diagnostic a été confié à un cabinet d’étude auquel a été associé, sur le volet architectural, le service de l’Inventaire du Patrimoine culturel. Il s’agissait donc de mettre en place une collaboration entre les équipes en vue de produire un document commun, au service du territoire.

Cependant, les temporalités et les objectifs de chacun étant différenciés, cette collaboration s’est révélée difficile à mettre en œuvre. Néanmoins, cette expérience a permis de s’interroger sur l’équilibre des approches et sur la convergence des actions menées par les différents acteurs du patrimoine. La force de l’Inventaire général du patrimoine culturel est d’être fondée sur un socle méthodologique qui peut permettre différentes applications qu’il y a lieu de développer afin de fournir aux collectivités un outil de gestion de leur patrimoine architectural.

 Télécharger l'intervention d'Agnès Brahim-Giry au format pdf.

Communication de Florence Colette et Lucie Grembert

L’Inventaire dans les PNR, un outil de développement territorial : PNR Millevaches et Périgord-Limousin, par Florence Collette (Inventaire Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges), Lucie Grembert (PNR Millevaches).

Télécharger l'intervention de Lucie Grembert au format pdf.

Communication et la visite de Jérôme Decoux

Des sites industriels à Saint-Junien, par Jérôme Decoux (Inventaire Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges).

Télécharger l'intervention de Jérôme Decoux au format pdf.

Communication d’Agnès Berland-Berthon

Le patrimoine, de la ressource territoriale au projet spatial : enjeux, démarche, et méthode à l’épreuve du terrain, par Agnès Berland-Berthon (directrice de l’Institut d'Aménagement, de Tourisme et d'Urbanisme - université Bordeaux Montaigne).

Comment développer un urbanisme du «projet local» fondé sur la valorisation des ressources environnementales, paysagères et culturelles endogènes des territoires ? Comment retrouver l’art d’édifier pour bâtir une biorégion ?

Télécharger l'intervention d'Agnès Berlan-Berthon au format pdf.

La table ronde

Table ronde : protection, restauration et valorisation du patrimoine rural. De la contrainte à l'attractivité des territoires

Animateur : Lazare Pasquet (directeur du CAUE de Haute-Vienne)

Intervenants : Anne Mangin-Payen (ABF, cheffe de l’Udap de Haute-Vienne) ; Lise Bréant (animatrice de l’architecture et du patrimoine, PNR Vexin français), Sandrine Guihéneuf (directrice technique, service aménagement et cadre de vie, PNR Marais poitevin) ; Nicolas Courteix (chargé de mission Tourisme, culture et patrimoine, Vals de Gartempe et Creuse) ; Gilbert Chabaud (maire de Saint-Pierre-de-Frugie, président de la commission Paysage, urbanisme et patrimoine au PNR Périgord-Limousin).

Téléchargez la présentation de la table ronde au format pdf.

Intervention d’Anne Mangin-Payen

Anne Mangin-Payen (ABF, cheffe de l’Udap de Haute-Vienne).

Télécharger l'intervention d'Anne Mangin-Payen au format pdf.

Intervention de Lise Bréant

Lise Bréant (animatrice de l’architecture et du patrimoine, PNR Vexin français).

Télécharger l'intervention de LIse Bréant au format pdf.

Intervention de Sandrine Guihéneuf

Sandrine Guihéneuf (directrice technique, service aménagement et cadre de vie, PNR Marais poitevin).

Télécharger l'intervention de Sandrine Guihéneuf au format pdf.

Intervention de Nicolas Courteix

Nicolas Courteix (chargé de mission Tourisme, culture et patrimoine, Vals de Gartempe et Creuse).

Télécharger l'intervention de Nicolas Courteix au format pdf.