Val d’Adour rive gauche
Val d’Adour rive gauche

Val d’Adour rive gauche

Riche d’un patrimoine fluvial remarquable, à la jonction des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, le Val d’Adour rive gauche est constitué de paysages variés jalonnés de bourgs et de villages qui attestent une implantation humaine ancienne. Châteaux, églises, abbayes se découvrent au milieu d’un habitat majoritairement rural. Il se répartit de façon homogène en de nombreuses fermes dispersées sur le territoire et reflète les influences culturelles de cette zone de contact.

Afin de prendre en compte l’ensemble des composantes patrimoniales de ce territoire, le Syndicat intercommunal de protection des berges de l’Adour a souhaité s’engager dans une démarche d’étude de ce patrimoine en partenariat avec le service régional de l’Inventaire. Mené à partir de 1999, l’inventaire topographique du val d’Adour rive gauche comprenait le canton de Bidache, une partie du canton de La Bastide-Clairence (2 communes), une partie du canton de Saint-Pierre-d’Irube (3 communes) et le territoire d’Hastingues situé dans le canton de Peyrehorade dans les Landes, soit au total 12 communes étudiées.