Vallée de l’Avance
Vallée de l’Avance

Vallée de l’Avance

Le choix de cette aire d’étude est lié à la personnalité du premier vice-président de la Commission régionale chargée de préparer l’Inventaire général en Aquitaine, Charles-Marie Higounet (1911-1988), grand nom de la géographie historique médiévale, qui avait proposé d’étudier un territoire dont la délimitation tirait sa légitimité à la fois de la géographie et de l’histoire. L’opération devait concerner initialement les cantons de Marmande, Meilhan-sur-Garonne, Le Mas-d’Agenais, Bouglon et Casteljaloux. Seuls ont été étudiés, dans le cadre d’un « pré-inventaire normalisé » (inventaire topographique classique rendant compte de l’architecture et des objets mobiliers de la propriété publique), les cantons de Marmande et Meilhan-sur-Garonne (1982-1990, compléments en 2002). Le repérage architectural du canton du Mas-d’Agenais a été également effectué.