Publié le 23 février 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Valeyrac : l’église néo-romane construite par Paul Abadie

De l’ancienne église, on ne connaît que les contours figurant sur le plan cadastral de 1831. Un plan établi en 1901 montre également son emplacement par rapport à la nouvelle église.

Les deux chantiers concomitants à Bégadan et à Valeyrac constituent, pour Paul Abadie, une sorte de laboratoire d’expérimentation pour affiner l’élaboration d’un type d’église néo-romane1. Le plan de l’édifice et le répertoire de formes puisent largement dans l’architecture médiévale : un clocher-porche avec le premier étage ouvrant sur la nef par l’intermédiaire d’une tribune, un vaisseau encadré de bas-côtés couverts de voûtes en berceau, un chœur flanqué par les sacristies, un chevet à pans coupés.

Les détails du décor sont également conçus par l’architecte qui s’entoure du maître verrier Edouard Didron et du peintre Adolphe Brucker pour les peintures des autels secondaires. Pour le maître-autel, Abadie dessine les plans, choisit les matériaux et l’iconographie puis en confie la réalisation au sculpteur Léon Baleyre et à l’orfèvre Bachelet2.
Le gros œuvre est achevé en 1858 et l’aménagement intérieur en 1859. Une pierre à proximité de l’autel dédié à la Vierge porte d’ailleurs la date de 1858 et le nom de Paul Abadie.
Sur les bords de la voie principale du bourg, la nouvelle église de Valeyrac bénéficie de l’aménagement d’une place et de la plantation d’arbres au nord, qui achèvent de la mettre en valeur.

  • Caroline Bordes

(1) LAROCHE, Claude (dir.). Paul Abadie, 1812-1884. Catalogue d'exposition, Musée national des Monuments français, Paris, 4 novembre 1988-16 janvier 1989, Paris, Ed. de la Réunion des musées nationaux, 1988.

(2) AD Gironde, 2 O 4003.

Ajouter un commentaire

* champ obligatoire

*
*
*

*