Publié le 14 septembre 2012 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Retour à Margaux : quel chantier !

Les travaux réalisés au Château Lagurgue-Ferrière concernent plusieurs bâtiments disposés perpendiculairement à la voie selon une organisation parcellaire en lanière bien lisible sur le plan cadastral de 1826. Il s’agit d’anciens logements, dont certaines parties datent du XVIIIe siècle, et d’un vaste cuvier de la 2e moitié du XIXe siècle, présentant des façades soignées alignées sur la traverse principale du bourg. Le projet proposé par l’architecte Fabien Pédelaborde se joue des contraintes de densité du bâti et de manque d’espace, tout en respectant la richesse architecturale de ces édifices.
A quelques mètres de là, la destruction du cabinet médical laisse présager d’autres aménagements sur des terrains appartenant au Château Labégorce : c’est également l’architecte Fabien Pédelaborde qui doit intervenir ici, apportant — souhaitons-le — une certaine cohérence aux multiples transformations de ce quartier.
Les aménagements et les changements ne se limitent pas au centre-bourg : les surfaces de stockage du Château Abel Laurent, appartenant à Château Margaux, ont été largement augmentées. À Château Margaux même, c’est une orangerie du XVIIIe siècle qui est actuellement mise au jour, vaste bâtiment jusqu’alors dissimulé par des ajouts et des enduits disgracieux. Le château engage par ailleurs la construction de nouveaux chais sous la direction de l’architecte de renommée internationale Norman Foster.

Ces quelques exemples montrent le dynamisme des domaines viticoles et la place du patrimoine dans leurs projets. Les pouvoirs publics sont également force de propositions : la commune et la communauté de communes Médoc-Estuaire travaillent ainsi sur un projet de pôle touristique qui devrait aussi modifier le centre-bourg (1).
Dans ce contexte, les études menées par l’Inventaire constituent alors un gage de mémoire et apportent un regard sur ce patrimoine en perpétuelle évolution.

CS

(1) Voir à ce sujet, les articles parus dans Sud-Ouest le 16 août 2012 et le 1er septembre 2012.

Ajouter un commentaire

* champ obligatoire

*
*
*

*