Publié le 30 juin 2016 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Regards croisés sur les îles de l’estuaire : mémoire orale, mémoire de pierre

Architecture agricole

L’ouverture et la mise en tourisme de l’île Nouvelle, après plusieurs années d’aménagements et de travaux réalisés sous l’égide du Département de la Gironde, gestionnaire de l’île, donne lieu cet été à une programmation culturelle et à diverses animations proposées au public. Ces manifestations sont l’occasion d’une découverte du riche patrimoine naturel, paysager, architectural et archivistique de l’île mise en valeur par le Département ; elles ouvrent, plus largement, une fenêtre sur les patrimoines de l’ensemble de l’archipel de Gironde. Le travail d’inventaire mené depuis plusieurs années dans les communes riveraines de l’estuaire, en partenariat entre le Département et la Région, trouve naturellement sa place dans cette programmation. C’est aussi, au sein du village de l’île Sans Pain maintenant réhabilité, le temps privilégié pour restituer le travail de collecte de mémoire orale réalisé ces dernières années par l’association NousAutres auprès des anciens habitants, les « ilouts ».

Après une première après-midi en juin, dédiée au patrimoine bâti, proposée par Caroline Bordes, chargée d’étude pour l’inventaire du patrimoine de l’estuaire, une restitution croisée des résultats de ces enquêtes a été présentée au public le dimanche 3 juillet par David de Souza et Olivier Souilhé de l’association NousAutres, et Alain Beschi, conservateur du patrimoine à la Région. Les thèmes abordés traitaient des questions de l’environnement insulaire, de l’exploitation viticole et, plus généralement, agricole des îles au sein de domaines « modèles » au XIXe siècle, de l’organisation sociale des villages et, enfin, de la vie quotidienne. Les témoignages enregistrés en vidéo et projetés dans l’ancien chai, illustrant chacun des thèmes, étaient mis en regard des sources issues des archives, confrontés avec les témoignages architecturaux.

De ce dialogue fécond entre plusieurs mémoires naît un récit de l’histoire de ces terres accouchées  de l’estuaire et élevées au rang d’îles par le labeur de plusieurs générations « d’îlouts ».

  • Alain Beschi

 

Voir le programme complet des manifestations estivales sur l'île Nouvelle proposées par le
Département.

Ajouter un commentaire

* champ obligatoire

*
*
*

*