Publié le 07 septembre 2011 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Naufrage à Saint-Julien

L’Intéressant, bateau appartenant à un armateur bordelais, Ristoy, effectuait le trajet Bordeaux-Bayonne, "chargé de vins et autres marchandises". Provenant de la Roque de Thau, il s’engageait entre l’île de Patiras et la côte, quand "vers les neuf heures du matin, le vent a calmé tout plat par raison d’un brumage qui s’est levé, les courants étant forts et le vent comme dit calmé", le navire a touché "un banc de sable nouvellement formé" et a chaviré. Le capitaine tenta alors, sans y parvenir, de couper les mâts pour alléger le bateau. Les dégâts conséquents - quille éventrée, pont, mâts et cales noyés – exigèrent une aide extérieure. Vers 11h30, un canot du port de Saint-Julien et la chaloupe de la douane de Pauillac leur portèrent secours et évacuèrent l’équipage, composé d’un second capitaine, de trois novices, de deux mousses et d’un tonnelier.
Il semble que finalement, à cinq heures du soir, la marée montante ait permis de dégager le bateau, sans toutefois pouvoir en sauver la cargaison.

Si l’enquête d’inventaire ne porte pas sur les bateaux, les installations portuaires (cales, peyrats, embarcadères…) sont en revanche prises en compte et ces éléments historiques permettent de les replacer dans leur contexte.

CS

Ajouter un commentaire

* champ obligatoire

*
*
*

*