L’estuaire de la Gironde est un vaste territoire placé au cœur des politiques d’aménagement et de développement durable conduites par l’Etat, la Région Aquitaine et le Conseil général de la Gironde. Zone sensible d’un point de vue environnemental et riche sur le plan patrimonial, l’estuaire s’avère particulièrement stratégique pour le développement économique de la région.

Validé le 9 juillet 2001 avec la Région Poitou-Charentes et le département de la Charente-Maritime, un C.I.A.D.T. interrégional et interdépartemental a mis en place des structures de gestion des programmes de développement (SMIDDEST : Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire).

L’intérêt porté à ce territoire se traduit également par l’importance du réseau associatif et par l’obtention du classement au titre du patrimoine mondial de l'humanité des réalisations de Vauban, dont le verrou de la Garonne (Blaye, Fort-Pâté et Fort-Médoc). 

Les jardins disparus du château de Thau à Gauriac

Publié le 28 octobre 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Forteresse médiévale dominant les rives de l’estuaire de la Gironde, le château de Thau a subi les conflits du Moyen Âge et de l’époque moderne. Les périodes de trêve ont toutefois permis la transformation du château en demeure de plaisance et en propriété viticole. Si ces aménagements successifs sont encore lisibles dans les maçonneries en partie ruinées, les jardins et le parc ont disparu. L’analyse de la carte de l’embouchure de la Garonne de 1759 et du plan cadastral de 1820 permet de...

L’effacement d’une île, le déplacement d’un port : Fumadelle à Soussans

Publié le 21 septembre 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Tout au long du XIXe siècle, l’envasement du bras de Macau longeant la rive gauche de l’estuaire entre les communes de Macau et Soussans fait l’objet de nombreux questionnements et débats. Au début du XXe siècle, l’île Fumadelle est définitivement rattachée à la terre ferme, modifiant le tracé des rives, tandis que le lieu-dit Le Port atteste encore aujourd’hui de l’existence de l’ancien port de la commune.

De l’eau plein les mottes

Publié le 27 août 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

L’enquête d’inventaire à Macau et Ludon-Médoc est venue confirmer l’hypothèse selon laquelle le cours de la Garonne était bien plus large à l’Antiquité et même jusqu’au milieu du Moyen Âge (1). Les vestiges d’occupation ancienne retrouvés sous forme de mottes, leur positionnement, combinés à l’étude de documents d’archives et de cartes anciennes, permettent d’esquisser un nouveau trait de côte en aval de Bordeaux.

Du moulin à la tour d’agrément : un "phare" dans les vignes

Publié le 27 juillet 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Sur les premières croupes graveleuses bordant l’estuaire, au cœur des vignes de Bégadan, la Tour de By se dresse tel un phare veillant sur le vignoble et les eaux de la Gironde. Elle constitue un signal fort dans le paysage du Bas-Médoc et l’emblème d’un domaine viticole réputé.

"Des Racines et des Ailes" en Médoc

Publié le 09 juillet 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Le service du patrimoine et de l’Inventaire a été sollicité pour participer à l’émission des Racines et des ailes, dans un numéro consacré au département de la Gironde. Parcourant la route des châteaux, de Giscours à Cos d’Estournel, Alain Beschi sert de guide à l’équipe de tournage. Etape à Château Margaux, afin de visiter le cuvier construit par Norman Foster et récemment inauguré.