L’estuaire de la Gironde est un vaste territoire placé au cœur des politiques d’aménagement et de développement durable conduites par l’Etat, la Région Aquitaine et le Conseil général de la Gironde. Zone sensible d’un point de vue environnemental et riche sur le plan patrimonial, l’estuaire s’avère particulièrement stratégique pour le développement économique de la région.

Validé le 9 juillet 2001 avec la Région Poitou-Charentes et le département de la Charente-Maritime, un C.I.A.D.T. interrégional et interdépartemental a mis en place des structures de gestion des programmes de développement (SMIDDEST : Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire).

L’intérêt porté à ce territoire se traduit également par l’importance du réseau associatif et par l’obtention du classement au titre du patrimoine mondial de l'humanité des réalisations de Vauban, dont le verrou de la Garonne (Blaye, Fort-Pâté et Fort-Médoc). 

Un projet de lazaret sur l’île de Patiras

Publié le 10 avril 2017 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

L'estuaire de la Gironde, axe majeur de communication et de commerce international, constitue à la fin du XVIIIe siècle, une entrée privilégiée pour les maladies infectieuses et contagieuses. Provenant des contrées subtropicales et de la Nouvelle Angleterre, elles sont introduites par les nombreux navires en transit sur le fleuve.

Translation du bourg de Saint-Seurin-de-Bourg

Publié le 26 janvier 2017 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

La paroisse de Saint-Seurin-de-Bourg est connue avant la Révolution sous le nom de Saint-Seurin de Touveyras. Les visites paroissiales des XVIIe et XVIIIe siècles relatent des éléments relatifs à l’église qui, malgré sa taille modeste, a le statut d’église paroissiale. A la Révolution les communes sont créées sur la base des anciennes paroisses. Ainsi l’église de Saint-Seurin devient une annexe de Bayon, elle-même érigée en succursale de Bourg.

La carrière des Cônes à la citadelle de Blaye

Publié le 19 décembre 2016 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Les archives du Service maritime et de la navigation de la Gironde, conservées aux Archives départementales de la Gironde, renferment un dossier relatif à la carrière des Cônes, située au nord de la citadelle de Blaye. Il contient notamment une série de photographies prises en 1936 témoignant de l’exploitation de la pierre du bastion des Cônes, mettant en péril la conservation de la citadelle.

Sur la corniche girondine : un ancien réservoir pétrolier

Publié le 17 novembre 2016 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

A Gauriac, au lieu-dit Furt, un entrepôt pétrolier fut installé à la fin du XIXe siècle par la Société Fenaille et Despeaux et fermé après la Seconde Guerre mondiale. C’est un épisode méconnu de l’histoire industrielle de l’estuaire qui est ici retracé.