Depuis la création en 1967 de la commission en charge de mettre en œuvre l'Inventaire général du patrimoine culturel en Aquitaine, les chercheurs de l’Inventaire poursuivent cette mission ambitieuse et contribuent à renouveler la connaissance par l’étude systématique du patrimoine, qu'il soit modeste ou imposant, célébré ou méconnu, apprécié de tous ou mal-aimé. Par leurs travaux, ils permettent de faire évoluer la notion de patrimoine et de mieux cerner ainsi toutes les composantes de la fabrique des territoires.

Cette chronique, publiée dans la revue Le Festin et transposée ici sur le site internet de l'Inventaire d'Aquitaine, est dédiée à ces regards experts, sensibles et toujours éclairés des chercheurs et de l'ensemble des agents participant aux missions de l'Inventaire. Plus qu'une simple compilation, le recueil de ces textes, dont l'objectif est d'apporter un rapide éclairage sur une découverte ou un aspect méconnu du patrimoine régional, révèle, billet après billet, une vision singulière du patrimoine aquitain.

Arcachon / Une architecture signée

Publié le 01 juillet 2011 dans Les carnets de l'Inventaire

La ville d’Arcachon possède une architecture riche et variée. Le service du Patrimoine et de l’Inventaire, chargé d’en faire l’étude, nous fait découvrir les travaux de l’architecte Henri Pfihl. L’opération d’inventaire du patrimoine architectural d’Arcachon prolonge et complète parfois les études déjà menées sur ce territoire. L’étude concerne le bâti du XIXe siècle, celui du XXe siècle et certains éléments contemporains. Cela pour tous les types de constructions présentant un intérêt...

Urrugne / Les oeuvres que nous ne voyons pas

Publié le 01 avril 2011 dans Les carnets de l'Inventaire

Le service du patrimoine et de l’Inventaire explore depuis 50 ans le territoire de l’Aquitaine, ses particularités et ses richesses patrimoniales. Première étape de ces nouveaux carnets de campagne à Urrugne, à la frontière franco-espagnole du Pays basque.