Depuis la création en 1967 de la commission en charge de mettre en œuvre l'Inventaire général du patrimoine culturel en Aquitaine, les chercheurs de l’Inventaire poursuivent cette mission ambitieuse et contribuent à renouveler la connaissance par l’étude systématique du patrimoine, qu'il soit modeste ou imposant, célébré ou méconnu, apprécié de tous ou mal-aimé. Par leurs travaux, ils permettent de faire évoluer la notion de patrimoine et de mieux cerner ainsi toutes les composantes de la fabrique des territoires.

Cette chronique, publiée dans la revue Le Festin et transposée ici sur le site internet de l'Inventaire d'Aquitaine, est dédiée à ces regards experts, sensibles et toujours éclairés des chercheurs et de l'ensemble des agents participant aux missions de l'Inventaire. Plus qu'une simple compilation, le recueil de ces textes, dont l'objectif est d'apporter un rapide éclairage sur une découverte ou un aspect méconnu du patrimoine régional, révèle, billet après billet, une vision singulière du patrimoine aquitain.

Dordogne / Gilbert Privat ou l’exaltation aquitaine

Publié le 01 décembre 2014 dans Les carnets de l'Inventaire

Trois monuments dus au ciseau du sculpteur Auguste Gilbert Privat ont été répertoriés à Aubas et Montignac, en Dordogne, dans le cadre de l’inventaire du patrimoine de la vallée de la Vézère. Ce repérage entrouvre une fenêtre sur une œuvre prolifique largement dédiée au Périgord... et à sa gastronomie.

Aquitaine / Le pouvoir à proximité

Publié le 01 novembre 2014 dans Les carnets de l'Inventaire

Châteaux, forteresses, palais laïcs ou ecclésiaux, mairies, hôtels de ville… Les systèmes descriptifs et autres thésaurus qui guident les travaux des services de l’Inventaire font la part belle aux lieux de pouvoir.

Uza / La Mort d’Eschyle ou L’aigle et la tortue

Publié le 01 octobre 2014 dans Les carnets de l'Inventaire

L’église Saint-Louis d’Uza (Landes), fondée il y a un siècle et demi par les marquis de Lur-Saluces, renferme, entre autres dons de la célèbre famille, un curieux tableau que l’usage local désigne sous le titre de Saint Jean à Patmos.

Gironde / Saint-Emilion médiévale : le détail et le tout

Publié le 01 juillet 2014 dans Les carnets de l'Inventaire

Malgré la renommée mondiale de la cité, le riche patrimoine civil médiéval de Saint-Émilion n’avait pas bénéficié d’étude approfondie depuis le XIXe siècle. Les récentes enquêtes menées par une équipe de chercheurs offrent aujourd’hui un regard renouvelé sur la ville et son patrimoine bâti.

L’Aquitaine, terre de villégiature

Publié le 01 avril 2014 dans Les carnets de l'Inventaire

Après avoir consacré, dès sa création en 1967, ses premières recherches à l’étude du patrimoine en milieu rural, à l’image de Peyrehorade, puis du Vic-Bilh, le service régional de l’Inventaire lança en 1985 une étude pionnière sur la station balnéaire d’Hossegor, annonçant ainsi ce qui allait devenir l’un de ses thèmes de prédilection.