Depuis la création en 1967 de la commission en charge de mettre en œuvre l'Inventaire général du patrimoine culturel en Aquitaine, les chercheurs de l’Inventaire poursuivent cette mission ambitieuse et contribuent à renouveler la connaissance par l’étude systématique du patrimoine, qu'il soit modeste ou imposant, célébré ou méconnu, apprécié de tous ou mal-aimé. Par leurs travaux, ils permettent de faire évoluer la notion de patrimoine et de mieux cerner ainsi toutes les composantes de la fabrique des territoires.

Jusqu'à fin 2019, cette chronique a rassemblé des billets publiés dans la revue Le Festin et transposés sur le site internet de l'Inventaire d'Aquitaine. Depuis 2020, elle poursuit la publication de textes experts, sensibles et toujours éclairés des chercheurs et de l'ensemble des agents participant aux missions de l'Inventaire. Plus qu'une simple compilation, le recueil de ces contributions, dont l'objectif est d'apporter une rapide mise en lumière sur une découverte ou un aspect méconnu du patrimoine régional, révèle, billet après billet, une vision singulière du patrimoine aquitain.

Le maire, le groupe scolaire et la médiathèque

Publié le 21 septembre 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

La médiathèque d’Ambès (33) a été aménagée dans le bâtiment principal de l’ancien groupe scolaire. Ce bâtiment est imposant : 75 mètres de longueur, 8 mètres de largeur, construit en pierre de taille, presque surdimensionné par rapport à la population d’un village de moins de 1000 habitants au début des années 1930, période du projet. Dans la rigueur académique de sa composition, l’ensemble est digne, toutes proportions gardées, d’un projet pour un Grand Prix d’architecture ou du moins il en...

Galin, la piscine sauvée du naufrage

Publié le 16 mars 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

Prévue dès 1948, dans le premier plan de la cité de la Benauge, la piscine de Galin n’est finalement construite qu’en 1965 par les architectes Jacques Gérard, André Chassin et Jean-Claude Perrot. Son emplacement n’est pas celui initialement choisi mais elle reste proche de la cité et des équipements d’accompagnement du nouveau. Après plusieurs années de travaux, rénovée et labellisée, la piscine devrait prochainement retrouver baigneurs, nageurs et plongeurs.

Faut-il s’émouvoir de la disparition prochaine de la maison Leydier à Bergerac?

Publié le 03 mars 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

Dans ses missions courantes, le service régional de l’Inventaire concourt à étudier et porter à la connaissance du public le patrimoine architectural, paysager et mobilier de Nouvelle-Aquitaine par des opérations programmées, souvent menées au long cours sur l’ensemble de son territoire. De manière plus ponctuelle, il lui arrive, malheureusement, de se faire aussi le chroniqueur d’un patrimoine disparu ou, lors d’opérations d’urgence, en voie de l’être. C’est le cas dernièrement de la maison...

À la recherche de la chambre de Mazarin

Publié le 15 février 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

Le passage de personnalités est toujours un événement marquant dans l'histoire d'une ville, agitant les foules et suscitant les récits des écrivains. À Dax, en 1660, le passage du cortège royal en route vers Saint-Jean-de-Luz pour le mariage de Louis XIV a laissé sa trace dans les archives. Pourtant, si toutes les maisons ayant accueilli la famille royale sont identifiées, il reste une inconnue : où a dormi le cardinal Mazarin dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1660 ?

Le château des Milandes : l'utopie périgourdine de Joséphine Baker

Publié le 25 novembre 2021 dans Les carnets de l'Inventaire

L’entrée de Joséphine Baker au Panthéon le 30 novembre, nous donne l’occasion d’évoquer l’épisode périgourdin de la vie de cette enfant du Missouri, devenue meneuse de revue à Paris pendant les Années folles avant de s’engager dans la Croix-Rouge puis comme agent de liaison dans la Résistance. En effet, de 1947 à 1968, elle fut aussi la châtelaine et la bonne fée du château des Milandes à Castelnaud-la-Chapelle. Rêvant de transformer ce coin du Périgord en « village du monde ».