Publié le 02 octobre 2018 dans Le patrimoine des lycées

Lycée Alfred-Kastler, Talence

Patrimoine des lycées

Les photographies aériennes anciennes mises en ligne par l’IGN sont une source d’information précieuse qui en font véritablement des documents d’archive. Le cliché du site de l’actuel lycée Alfred-Kastler1 à Talence, daté du 10 juin 1924, montre des figures géométriques au sol, qui dans un premier temps, font penser aux immenses tracés de Nazca au Pérou.

Ici, l’histoire est beaucoup plus récente. Le cadastre napoléonien, levé à Talence en 1811, montre le domaine de la « Maison noble de Monadey » propriété de la famille Gradis au XVIIIe siècle (aujourd’hui le CREPS2). Dès le début du XIXe siècle, un hippodrome privé avait été établi en ce lieu, d’où les traces au sol. Le terrain a aussi servi d’aérodrome, où est notamment venu atterrir Roland Garros en janvier 1914.

De l’équitation à l’éducation

Vers 1940, une partie des terres de l’ancienne propriété est acquise par le Commissariat général à l’éducation nationale et aux sports, où est installé le CREPS et, sur une autre partie, à l’emplacement de l’ancien hippodrome, est établie l’École nationale des arts et métiers (ENSAM) et le lycée Alfred-Kastler. Ce programme original est mené par les mêmes architectes à une même époque de construction. Une liaison avec le grand campus de Talence-Pessac alors en chantier, est également prévue.

Les architectes à l'œuvre

Jacques Carlu (1890-1976) reçoit le Grand prix de Rome de l’architecture en 1919, le sujet était « le Palais pour la Ligue des Nations, à Genève ». Il est l’un des trois auteurs du palais de Chaillot à Paris. André Conte (1909-1989) est diplômé de l’École des beaux-arts de Paris en 1933. Il participe à la construction de la cité du Grand-Parc et à l’opération du campus universitaire à Bordeaux.

Pour le lycée de Talence, le programme comprend 3 barres d’internat, dont une pour l’Ensam et une barre pour les salles d’enseignement. Les architectes se sont conformés aux prescriptions du Ministère, proposant une architecture à la fois rationnelle et économique. Les barres en quinconces construites en béton suivant une trame de 1,75 m donnent cet aspect standardisé dont l’esthétique a pu être contestée hier comme encore parfois aujourd’hui.

La revue L’architecture française dans son numéro 275-276 de l’année 1965, consacré aux constructions scolaires, présente l’ensemble des constructions en plans et en photos. Le programme est de grande ampleur. La période dite des "Trente Glorieuses" caractérisée en particulier par une croissance forte et une expansion démographique – baby-boom - trouve là une de ses traductions.

Restructuration, extension

Dans le cadre du plan prévisionnel d’investissement numéro 2 de la Région Aquitaine pour les lycées, l’agence des architectes Jean-Bernard Lacrouts et Philippe Massicault a travaillé de 1995 à 1997 à une restructuration et une extension de l’établissement de Talence. Dans la recherche d’une meilleure cohérence et d’une plus grande lisibilité de la circulation, une « agora » est créée, ainsi que des galeries. Un réaménagement du restaurant a par ailleurs été effectué par l’architecte Pascal Touraton en 2006-2007. Le bâtiment de l’ancien internat des filles, aujourd’hui Maison régionale des sports, a été récemment rénové, et a été habillé d’une résille métallique percée de caissons de ciment. L’internat du lycée a été rénové et habillé de bois (2013-2015). La « barre » de l’externat et les ateliers sont en cours de rénovation. La sculpture monumentale existant devant les bâtiments des Arts et Métiers est probablement l’œuvre (1% artistique) accompagnant l'ensemble du projet initial Arts et Métiers et lycée technique. La sculpture est signée de l'artiste argentine Alicia Penalba (1913-1982) et porte la date de 1973.

 

  • Bertrand Charneau

 

1 Alfred Kastler, né le 3 mai 1902 à Guebwiller et mort le 7 janvier 1984 à Bandol, est un physicien français qui a reçu le prix Nobel de physique de 1966.

2 CREPS, anciennement Centre régional d’éducation physique puis Centre d'Education Populaire et de Sport, devenu en 2011 Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive.

Ajouter un commentaire

* champ obligatoire

*
*
*

*
Guillaume03-10-18 09:37
Article très instructif, qui, au-delà du cas décrit, permet de porter un regard éclairé sur l'architecture des lycées, et qui donne envie d'aller voir sur place.
Jean-charles08-10-18 05:24
Agréable et simple a lire, cet article nous fait voyager dans le temps et nous permet de mieux comprendre le pourquoi du comment.