Publié le 03 novembre 2017 dans Le patrimoine des lycées

672 visiteurs pour les lycées ouverts en ex-Aquitaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine !

Thématique, Patrimoine public

Cette année « Jeunesse et Patrimoine » était à l’honneur de la nouvelle édition des Journées Européennes du Patrimoine. Une occasion rêvée pour la Région Nouvelle-Aquitaine d’ouvrir les portes de ses lycées au plus grand nombre.

Les lycéens vivent et travaillent dans des établissements à l’histoire souvent méconnue et dont les bâtiments et les collections pédagogiques constituent un véritable patrimoine. C’est pour les sensibiliser à ce patrimoine et les aider à le valoriser qu’une opération d’inventaire a été initiée en 2016 avec, d’emblée, l’ambition de faire participer les élèves à un travail sur leur établissement.

Cet objectif, la Région a souhaité le partager. Elle a ainsi créé, en partenariat avec le rectorat de l’Académie de Bordeaux, les archives départementales, l’union régionale des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) et l’association Pétronille, un nouveau « Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle » (PEAC) intitulé « Histoire de Bahut ». Ce parcours est choisi en début d’année par les établissements intéressés et consiste à faire travailler une classe de seconde ou de première sur le patrimoine de son lycée afin qu’un petit groupe d’élèves puissent, l’année suivante, le présenter aux Journées Européennes du Patrimoine.

Quand les lycéens se font médiateurs

T’étais dans la classe de qui, toi ? Quelques anciens élèves se sont délectés de la consultation de vieilles photos de classe proposée au lycée Montesquieu à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine du week-end des 16-17 septembre.

Ils étaient en effet une petite poignée de lycéens motivés à faire visiter leur établissement dans l’Académie de Bordeaux. 10 lycées ont ainsi ouvert exceptionnellement leurs portes. L’idée ? Comprendre l’histoire du lycée et son architecture puis raconter le tout aux visiteurs des JEP. Les médiateurs en herbe ont, pour cela, été accompagnés par les architectes des CAUE ou par l’association Pétronille en Gironde.

Professeurs et élèves ont été ravis de ces collaborations ! Petit compte-rendu de visite en images aux lycées Brémontier et Montesquieu de Bordeaux.

Découvrir, en vidéo, la "visite dansée" proposée par les lycéens du lycée Grand Air d'Arcachon encadrés par les architectes du CAUE33.

 

        Laetitia Maison-Soulard

Ajouter un commentaire

* champ obligatoire

*
*
*

*