Lieux d’éducation et de vie, les lycées ont aujourd’hui plus de deux siècles d’existence. Du couvent aménagé jusqu’aux établissements Haute Qualité Environnementale (HQE), une architecture spécifique s’est construite progressivement. Suite aux lois de décentralisation des années 1980, depuis le 1er janvier 1986, les Régions sont responsables de la construction, de l’équipement et du fonctionnement des lycées publics, de l’accueil, de la restauration et de l’hébergement des lycéens.

Cette opération d’inventaire des lycées conduite aujourd’hui par la Région vise un  double objectif : d’une part contribuer à la connaissance du patrimoine immobilier pour mieux le gérer et donc, intégrer la dimension patrimoniale dans les projets de restructuration. Mais aussi enrichir les programmes d’éducation artistique et culturelle par une sensibilisation des lycéens à l’histoire et à l’architecture de leur établissement.

Laetitia Maison-Soulard et Bertrand Charneau sont en charge de la mise en œuvre de cette enquête d'inventaire sur le site de Bordeaux.

Pierre Sirvin, architecte : « Prix de Rome et modernité »

Publié le 27 avril 2022 dans Le patrimoine des lycées

Parmi les architectes que l’opération d’inventaire des lycées en Aquitaine (les cinq départements avant fusion) a le plus souvent rencontrés, Pierre Sirvin se place au premier rang. Continuateur d’une dynastie d’architectes, il a pour sa part pris comme élément premier la valeur du site, affirmant en même temps dans ses programmes, la rationalité structurelle inhérente à tout projet architectural.

Focus sur la décoration des lycées de Bayonne

Publié le 09 novembre 2021 dans Le patrimoine des lycées

L’inventaire des lycées se poursuit, notamment à Bayonne, en parallèle d’un dépouillement aux archives nationales des documents relatifs au « 1% ». À partir de 1951, 1% des sommes allouées par l’État à la construction d’un établissement scolaire doit être consacré à sa décoration. Ainsi, entre 1965 et 1975, lors de la création et de l’extension des lycées bayonnais, des œuvres sont réalisées au titre de ce que l’on appelle le « 1% artistique ».

L’œuvre du 1% artistique du lycée Stendhal d’Aiguillon (Lot-et-Garonne)

Publié le 26 mai 2021 dans Le patrimoine des lycées

Le lycée Stendhal d’Aiguillon, en Lot-et-Garonne, est inauguré le 2 octobre 1966. L’établissement s’installe alors dans l’ancien château des ducs d’Aiguillon. Garante de l’intégrité architecturale de l’édifice, la Commission du bureau de la Commande publique choisit de faire décorer deux frontons au titre du 1% artistique. L’un sera rénové dans le respect de l’œuvre initiale, l’autre bénéficiera de la création d’un artiste contemporain.

La recherche érémitique

Publié le 24 mars 2020 dans Le patrimoine des lycées

Depuis son lieu de confinement, Bertrand Charneau, expérimenté chercheur au service du patrimoine et de l’Inventaire en Nouvelle-Aquitaine, nous livre ses réflexions sur les évolutions de son métier entre terrain, archives et nouvelles technologies… Et sur les apports de l’érémitisme à la recherche.