Les travaux cyclopéens de l'île Cazeau

Publié le 11 avril 2016 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

L’archipel, qui s’étire entre Macau et Pauillac dans les eaux tumultueuses de l’estuaire de la Gironde, est le fruit des courants et des limons charriés au gré des marées. Ces espaces mouvants, prétendûment sauvages et naturels, ont pourtant été domptés et façonnés par l’homme afin d’améliorer la navigation jusqu’à Bordeaux.

Gironde / Les rêves bâtis des Mauriac

Publié le 10 avril 2016 dans Les carnets de l'Inventaire

Depuis l’Antiquité, les maisons de campagne détenues par des propriétaires aisés constituèrent autant des exploitations agricoles, dont la rentabilité était au cœur des réflexions, que des résidences destinées au repos et au temps libre. Si le domaine rural était considéré comme un investissement sûr et le pivot de l'économie domestique, il était également un lieu d'évasion, où le citadin pouvait s’adonner aux activités physiques et culturelles, aux plaisirs de la table, de la bonne compagnie et...

Une vallée industrielle et commerçante : l'exemple du Lardin-Saint-Lazare, épisode 3

Publié le 23 février 2016 dans Vallée de la Vézère

Dans nos précédents billets (des 13 février et 13 mai 2015), nous avions évoqué les prémisses de l'industrialisation de la commune du Lardin-Saint-Lazare à travers l'action de Cyprien Brard et l'exploitation des mines de houille. Les difficultés liées aux faibles débouchés de la production obligent Brard à envisager une utilisation in situ du charbon de terre extrait de ses puits. Ce billet présente ainsi le second temps de cette histoire industrielle méconnue : celui de la verrerie du Lardin.

Les graffitis, un patrimoine estuarien fragile

Publié le 17 février 2016 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

De nombreux graffitis anciens, datables essentiellement du XIXe siècle et représentant généralement des bateaux, ont été repérés sur les murs de divers bâtiments des communes des bords de l’estuaire. Leur repérage permet de dessiner une carte de la sensibilité des riverains au proche estuaire, comme un "appel du large".

Dans le cimetière de Saint-Estèphe

Publié le 28 janvier 2016 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

A l’est du bourg, entouré de vignes, le cimetière de Saint-Estèphe se distingue avec son portail monumental : au détour des allées, d’autres éléments remarquables témoignent de la diversité et de la richesse de l’art funéraire tout en racontant le passé de la commune.