L’appel à l’aide à saint Martial

Publié le 16 avril 2020 dans Les carnets de l'Inventaire

En 994, alors que le « Mal des Ardents » décime la population dans toute l’Europe, Guillaume IV, duc d’Aquitaine, convoque les représentants de l’église et les invite à prier près de la sépulture de saint Martial. Les reliques du saint sont portées sur le Mont Jovis : le Mont Joie, point le plus élevé de la ville de Limoges, pour implorer Martial d’intercéder auprès de Dieu, afin de mettre fin à la maladie. Le miracle se produit, des milliers de malades guérissent. Depuis, la population...