L’analyse des charpentes, un nouvel apport dans les études d’inventaire (suite)

Publié le 06 février 2019 dans Vallée de la Vézère

Lors d’un précédent billet, l’étude de l’une des demeures médiévales les plus emblématiques de Montignac était restée en suspens dans l’attente du déroulement complet du processus de datation et de restitution rendu possible par les analyses dendrochronologiques. Retour sur ce cas d’école de l’étude du patrimoine architectural dans la vallée de la Vézère.