Le patrimoine menacé des villages viticoles

Publié le 19 juin 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Saint-Seurin-de-Cadourne, située au nord de Saint-Estèphe, s’étend sur 1500 hectares dont près de 600 plantés en vignes, en appellation Haut-Médoc. Si de prestigieux châteaux font l’admiration des visiteurs, il existe dans le bourg des chais abandonnés qui témoignent d’un passé viticole aujourd’hui révolu.