Un lycée par jour !

Publié le 20 novembre 2018 dans Les carnets de l'Inventaire

Cette formule, en usage durant les Trente Glorieuses, traduit bien l'ambition des programmes d'architecture scolaire d'alors. Si les bâtiments « en barre » ont été la solution souvent adoptée pour ces établissements, des architectes de renom ont imaginé une architecture qui, pour être standardisée, n’en était pas moins innovante et soignée.

Lycée Alfred-Kastler, Talence

Publié le 02 octobre 2018 dans Le patrimoine des lycées

Construit entre 1960 et 1965, sur un site précédemment occupé par un hippodrome puis un aérodrome, le lycée Alfred-Kastler de Talence est l’œuvre d'architectes "grands prix de Rome". Issu d’un programme de grande ampleur lancé pendant la période des « Trente Glorieuses », l’établissement connait aujourd’hui de nouvelles rénovations entreprises par la Région Nouvelle-Aquitaine.

Reliquats d’un blanc manteau d’églises

Publié le 26 septembre 2018 dans Les carnets de l'Inventaire

Longtemps dédaignée pour son caractère « archaïque», encore largement méconnue des visiteurs parcourant les routes du vin ou de la foi, l’architecture religieuse girondine du XIe siècle a fait l’objet, voilà quelques années, d’une approche renouvelée.

Les jardins de la vallée de la Vézère au tournant du XVIIe siècle : une (r)évolution paysagère et architecturale

Publié le 09 juillet 2018 dans Vallée de la Vézère

Pour faire suite au billet de ma collègue Claire Steimer sur les jardins estuariens, voici en contrepoint le cas stimulant de quatre châteaux de la vallée de la Vézère qui illustrent précisément l’apport de l’Inventaire à la connaissance des jardins. À un moment-clef de l’histoire du Périgord, loin de la métropole provinciale et des berges de l’estuaire de la Gironde, des gentilshommes ont eux aussi voulu jouir de l’agrément de lieux d’exception.