L’appel à l’aide à saint Martial

Publié le 16 avril 2020 dans Les carnets de l'Inventaire

En 994, alors que le « Mal des Ardents » décime la population dans toute l’Europe, Guillaume IV, duc d’Aquitaine, convoque les représentants de l’église et les invite à prier près de la sépulture de saint Martial. Les reliques du saint sont portées sur le Mont Jovis : le Mont Joie, point le plus élevé de la ville de Limoges, pour implorer Martial d’intercéder auprès de Dieu, afin de mettre fin à la maladie. Le miracle se produit, des milliers de malades guérissent. Depuis, la population...

Cordouan, entre confinement et évasion

Publié le 31 mars 2020 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Ces jours de confinement sont mis à profit pour poursuivre l’écriture du Cahier du patrimoine consacré à l’estuaire de la Gironde. Le chapitre en cours concerne la navigation, notamment la périlleuse approche de l’embouchure, avec ses bancs de sable, ses rochers et ses courants violents. Pour faciliter ce passage, les marins et navigateurs pouvaient compter depuis le Moyen Âge sur le feu de Cordouan.

La recherche érémitique

Publié le 24 mars 2020 dans Le patrimoine des lycées

Depuis son lieu de confinement, Bertrand Charneau, expérimenté chercheur au service du patrimoine et de l’Inventaire en Nouvelle-Aquitaine, nous livre ses réflexions sur les évolutions de son métier entre terrain, archives et nouvelles technologies… Et sur les apports de l’érémitisme à la recherche.

Des fleurs en cartons

Publié le 14 février 2020 dans Étude urbaine de la ville de Pau

Les archives réservent, parfois, de belles surprises au chercheur. Ainsi, quatre cartons de l'architecte Émile Boeswillwald conservés aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques et rendus disponibles à la consultation viennent éclairer et documenter la réalisation des peintures murales de la chapelle de la Vierge et du chœur de l'église Saint-Martin de Pau.

Cordouan : l’Unesco comme horizon

Publié le 11 février 2020 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Il y a tout juste un an, le 31 janvier 2019, Le phare de Cordouan a été choisi comme le candidat de la France pour accéder à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Le monument sera proposé à l'inscription lors du Comité du Patrimoine Mondial en juillet 2020.