Stahl, "l’illustrateur inconnu" des châteaux de l’estuaire

Publié le 11 avril 2013 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

La collection de dessins sur les Provinces de France d’Hippolyte Destailleur, conservée au cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale de France, réunit une riche iconographique sur le patrimoine français. Parmi ces dessins et ces estampes, les esquisses réalisées par un dénommé Stahl, représentant des châteaux bordelais - principalement médocains -, ont retenu notre attention (1).

Quand le document devient patrimoine

Publié le 01 avril 2013 dans Les carnets de l'Inventaire

Depuis bientôt cinquante ans les travaux de l’Inventaire en Aquitaine ont produit une documentation originale, rigoureuse et variée. Aujourd’hui cette ressource tend à apparaître, à son tour, comme un élément patrimonial à part entière.

Pauillac, ville propre !

Publié le 26 mars 2013 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

A la lecture des registres de délibérations de la commune de Pauillac, les questions d’hygiène et de propreté furent récurrentes au XIXe siècle. Au détour des rues, certains aménagements rappellent par ailleurs des usages tombés aujourd’hui en désuétude.

L’ostréiculture : un patrimoine revisité

Publié le 19 mars 2013 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Dans les communes du Bas-Médoc, l’enquête de terrain a permis d’aller à la rencontre d’anciens pêcheurs et de découvrir des exploitations ostréicoles aujourd’hui abandonnées. Si l'ostréiculture a définitivement cessé depuis plus de trente ans, elle n’est cependant pas oubliée. La commune de Talais espère ainsi relancer cette activité qui a tant marqué la mémoire collective.

Les bateaux de l’estuaire

Publié le 08 mars 2013 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Au cours de nos enquêtes de terrain, nous pouvons observer depuis les rives le passage des bateaux sur les eaux de la Gironde. Si ce patrimoine nautique n’est pas traité en tant que tel dans l’opération d’inventaire, il ne peut être ignoré et témoigne de l’importance de l’estuaire comme voie de communication.