Le "désert" du Verdon au XVIIIe siècle : quelques documents des Archives nationales

Publié le 05 décembre 2012 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Les Archives nationales conservent de nombreux documents concernant l'estuaire particulièrement dans le fonds de la Marine pour la période antérieure à la Révolution et dans celui du Service hydrographique (1). Le département des Cartes et plans est également riche de documents iconographiques sur la Gironde. La mise en ligne sur internet d’instruments de recherche a permis de cibler quelques documents puis de les consulter à Paris afin d’enrichir notre connaissance de l’estuaire : en voici...

Pau / Moïse et le buisson ardent : une tapisserie bruxelloise à l’hôtel de Ville

Publié le 01 décembre 2012 dans Les carnets de l'Inventaire

La dépose, effectuée en collaboration avec le Musée national du château de Pau, de deux tapisseries accrochées dans le grand escalier de l’hôtel de Ville1, a remis en lumière des œuvres de premier plan, peu étudiées jusqu’à présent. C’est la seconde d’entre elles, la plus monumentale à tous égards, qui nous intéressera ici.

Architectures d’après-guerre à Saint-Vivien-de-Médoc

Publié le 19 novembre 2012 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

En avril 1945, lors de la libération de la "poche du Médoc", la commune de Saint-Vivien subit de nombreux bombardements. Le centre bourg – mairie, église et habitations – fut notamment largement endommagé et fit donc l’objet après-guerre de reconstructions qui donnèrent un nouveau visage au village. Aujourd’hui encore, ces ensembles constituent des exemples intéressants de l’architecture des années 1950.

Paysages du Bas-Médoc

Publié le 22 octobre 2012 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Après avoir étudié les paysages du Haut-Médoc à travers l’approche archéogéographique de la commune de Cussac-Fort-Médoc, nous abordons désormais le Bas-Médoc entre marais et dunes, vignes et forêt.

Dordogne / Nous n’irons plus au bois

Publié le 01 octobre 2012 dans Les carnets de l'Inventaire

En Périgord, l’art de bâtir en pan de bois s’est poursuivi sur les marges forestières de la Double et du Landais jusqu’au milieu du XIXe siècle. Aujourd’hui, les derniers témoins de cette architecture vernaculaire disparaissent en toute discrétion.