Pierre Sirvin, architecte : « Prix de Rome et modernité »

Publié le 27 avril 2022 dans Le patrimoine des lycées

Parmi les architectes que l’opération d’inventaire des lycées en Aquitaine (les cinq départements avant fusion) a le plus souvent rencontrés, Pierre Sirvin se place au premier rang. Continuateur d’une dynastie d’architectes, il a pour sa part pris comme élément premier la valeur du site, affirmant en même temps dans ses programmes, la rationalité structurelle inhérente à tout projet architectural.

À la recherche de la chambre de Mazarin

Publié le 15 février 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

Le passage de personnalités est toujours un événement marquant dans l'histoire d'une ville, agitant les foules et suscitant les récits des écrivains. À Dax, en 1660, le passage du cortège royal en route vers Saint-Jean-de-Luz pour le mariage de Louis XIV a laissé sa trace dans les archives. Pourtant, si toutes les maisons ayant accueilli la famille royale sont identifiées, il reste une inconnue : où a dormi le cardinal Mazarin dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1660 ?

Georges Hennequin (1893-1969), premier architecte des usines Dassault

Publié le 30 novembre 2021 dans Patrimoine du secteur Aéronautique-Spatial-Défense

À l’occasion de la réimpression de notre ouvrage sur le patrimoine aérospatial en Nouvelle-Aquitaine en cette fin d’année (un beau cadeau de Noël ?!), nous débutons une série de billets de blog sur les personnages marquants de cette histoire. Premier exemple majeur : Georges Hennequin, architecte des usines Dassault pendant près de 30 ans.

Louis Saint-Lannes, des Landes à New York, sans retour

Publié le 18 novembre 2021 dans Mobilier public des Landes

En matière de talents artistiques, les Landes méridionales pratiquèrent plus souvent l’importation (surtout italienne) que l’exportation. On se penchera ici sur une curieuse exception, celle du sculpteur Louis Saint-Lannes, silhouette du paysage landais évanouie sitôt qu’apparue, disparition longtemps inexpliquée qu’une recherche élargie au-delà du cadre national a permis d’éclairer en partie.

Focus sur la décoration des lycées de Bayonne

Publié le 09 novembre 2021 dans Le patrimoine des lycées

L’inventaire des lycées se poursuit, notamment à Bayonne, en parallèle d’un dépouillement aux archives nationales des documents relatifs au « 1% ». À partir de 1951, 1% des sommes allouées par l’État à la construction d’un établissement scolaire doit être consacré à sa décoration. Ainsi, entre 1965 et 1975, lors de la création et de l’extension des lycées bayonnais, des œuvres sont réalisées au titre de ce que l’on appelle le « 1% artistique ».