Les jardins de la vallée de la Vézère au tournant du XVIIe siècle : une (r)évolution paysagère et architecturale

Publié le 09 juillet 2018 dans Vallée de la Vézère

Pour faire suite au billet de ma collègue Claire Steimer sur les jardins estuariens, voici en contrepoint le cas stimulant de quatre châteaux de la vallée de la Vézère qui illustrent précisément l’apport de l’Inventaire à la connaissance des jardins. À un moment-clef de l’histoire du Périgord, loin de la métropole provinciale et des berges de l’estuaire de la Gironde, des gentilshommes ont eux aussi voulu jouir de l’agrément de lieux d’exception.

Jardins estuariens dans tous leurs états

Publié le 14 juin 2018 dans Les carnets de l'Inventaire

Depuis les années 1980, les études menées autour des jardins se sont révélées d’un grand intérêt dans la compréhension de l’histoire des territoires. L’inventaire mené sur les rivages de l’estuaire de la Gironde a largement contribué à identifier au mieux ces jardins, à enrichir la connaissance et à en conserver la mémoire.

Les jardins disparus du château de Thau à Gauriac

Publié le 28 octobre 2015 dans Les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde

Forteresse médiévale dominant les rives de l’estuaire de la Gironde, le château de Thau a subi les conflits du Moyen Âge et de l’époque moderne. Les périodes de trêve ont toutefois permis la transformation du château en demeure de plaisance et en propriété viticole. Si ces aménagements successifs sont encore lisibles dans les maçonneries en partie ruinées, les jardins et le parc ont disparu. L’analyse de la carte de l’embouchure de la Garonne de 1759 et du plan cadastral de 1820 permet de...