Le maire, le groupe scolaire et la médiathèque

Publié le 21 septembre 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

La médiathèque d’Ambès (33) a été aménagée dans le bâtiment principal de l’ancien groupe scolaire. Ce bâtiment est imposant : 75 mètres de longueur, 8 mètres de largeur, construit en pierre de taille, presque surdimensionné par rapport à la population d’un village de moins de 1000 habitants au début des années 1930, période du projet. Dans la rigueur académique de sa composition, l’ensemble est digne, toutes proportions gardées, d’un projet pour un Grand Prix d’architecture ou du moins il en...

Galin, la piscine sauvée du naufrage

Publié le 16 mars 2022 dans Les carnets de l'Inventaire

Prévue dès 1948, dans le premier plan de la cité de la Benauge, la piscine de Galin n’est finalement construite qu’en 1965 par les architectes Jacques Gérard, André Chassin et Jean-Claude Perrot. Son emplacement n’est pas celui initialement choisi mais elle reste proche de la cité et des équipements d’accompagnement du nouveau. Après plusieurs années de travaux, rénovée et labellisée, la piscine devrait prochainement retrouver baigneurs, nageurs et plongeurs.

Louis Saint-Lannes, des Landes à New York, sans retour

Publié le 18 novembre 2021 dans Mobilier public des Landes

En matière de talents artistiques, les Landes méridionales pratiquèrent plus souvent l’importation (surtout italienne) que l’exportation. On se penchera ici sur une curieuse exception, celle du sculpteur Louis Saint-Lannes, silhouette du paysage landais évanouie sitôt qu’apparue, disparition longtemps inexpliquée qu’une recherche élargie au-delà du cadre national a permis d’éclairer en partie.

Antoine Vaudoyer à Pau : retrouvailles d’archives

Publié le 15 janvier 2019 dans Étude urbaine de la ville de Pau

Les archives de la Communauté d’agglomération de Pau Béarn ont vécu ces derniers mois un moment émouvant : la réunion, suite à une acquisition en vente publique, de documents d’archives étroitement liés à l’origine, mais séparés probablement peu après leur production. Ces documents désormais rassemblés éclairent une intéressante étape de l'histoire urbaine paloise.

Le 1 % artistique

Publié le 06 mars 2018 dans Le patrimoine des lycées

Cela n’a pas toujours été le cas, mais on admet aujourd’hui que l'on peut provoquer des émotions visuelles sans figuration. Des assemblages de formes et de couleurs exprimant la sensibilité de l'artiste peuvent avoir autant de force qu'une représentation. Si l’on donne pour début de l’art abstrait une aquarelle de Kandinsky de 1910, le jugement du public reste encore aujourd’hui mitigé face à l’abstraction. L’Éducation nationale a parfois jugé que cette forme d’art n’était pas pour les enfants.