Des visages pour Urrugne

Une diversité de paysages entre mer et montagne

A l’extrême sud-ouest du département des Pyrénées-Atlantiques et dans la province basque du Labourd, la vaste commune d’Urrugne présente une diversité géographique exceptionnelle où prévaut l’architecture traditionnelle labourdine à pans de bois. L’étendue sauvage et presque désertique de la Corniche longeant l’océan, la naissance des Pyrénées ponctuée par la montagne de la Rhune et le col d’Ibardin, les territoires de Ciboure et d’Hendaye, la frontière avec l’Espagne marquée par la Bidassoa sont propres à Urrugne.

La campagne luxuriante et vallonnée couvrant la plus grande partie de la commune, son habitat, dispersé, urbain ou regroupé en hameaux ou « quartiers », selon la terminologie basque, mais aussi son histoire, lui prêtent par contre les caractéristiques du Pays basque tout entier. 

Les huit « quartiers », qui divisent administrativement Urrugne, reflètent chacun des particularités géographiques, géologiques et paysagères et constituent par là même des unités identitaires.

Son évidente relation à l’océan et sa proximité avec les pôles de Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Ciboure ou Hendaye expliquent par ailleurs la présence d’une architecture de villégiature empreinte de modernité dans la lignée de la villa Leihorra ou du casino de Saint-Jean-de-Luz.