Le lycée Grand Air d’Arcachon

Un lycée national

Les longs corps de bâtiments rectangulaires contenant les salles de classes comportent des avancées semi-circulaires au centre de leurs élévations nord-est
Les longs corps de bâtiments rectangulaires contenant les salles de classes comportent des avancées semi-circulaires au centre de leurs élévations nord-est

Le Directeur de l’enseignement du Second Degré écrit à Lucien de Gracia, maire d’Arcachon, le 10 octobre 1945 (extrait):

« Au point où en sont nos conversations relatives au lycée climatique d’Arcachon, il apparaît nettement que cet établissement destiné à recevoir au moins cinq cents élèves ne pourra être construit conformément aux dispositions de la loi qui impose aux communes une participation de 40 à 50 % sur les frais de construction. Ceux-ci d’après les estimations les plus modérées s’élèveront certainement à plusieurs dizaines de millions.

Dans ces conditions, c’est un établissement national, construit aux seuls frais de l’État, qu’il convient d’envisager. Le caractère national de cet établissement serait justifié par l’excellent climat de votre région où pourraient être envoyés des enfants venus de tous les coins de France et qui viendraient trouver à Arcachon l’air salubre dont ils ont besoin. »