Le lycée Grand Air d’Arcachon

La première pierre et la progression du chantier

Bâtiment des classes et de l'internat
Bâtiment des classes et de l'internat
Bâtiment E récemment rénové
Bâtiment E récemment rénové

Jacques Monod, directeur de l’Enseignement du second degré, pose la première pierre du lycée climatique le 11 septembre 1947.

La construction du lycée est prévue selon un échelonnement en tranches de travaux. Un courrier du maire daté du mois d’avril 1951, mentionne qu’à cette date « le lycée reçoit d’ores et déjà des internes de 5e et de 6e ».

Au cours de la séance du Conseil municipal du 28 février 1952, le maire évoque l’inauguration prochaine du lycée « qu’il ne faut plus appeler lycée national d’expérience climatique, mais lycée de Grand-air ». La cérémonie officielle a lieu le 23 mars 1952, en présence du ministre de l’Éducation nationale André Marie.

En février 1957 Paul Domenc envoie au maire les plans des bâtiments de la troisième tranche : « À la suite de diverses discussions au Conseil général des Bâtiments de France, les plans d’exécution m’ont été demandés. Ces discussions ont porté sur la nécessité d’harmoniser ces bâtiments avec ceux existants. Je pense y avoir réussi par la silhouette que donne le bâtiment parallèle à l’avenue et celui moins haut en retour ; qui constituent une jonction avec les constructions actuelles. »

En 1960, ce sont les abords du lycée qui font l’objet de travaux d’aménagement. L’année suivante, l’architecte en chef du lycée écrit à Lucien de Gracia : « Lors de mon dernier passage, toujours trop hâtif à mon gré, au lycée d’Arcachon, à l’occasion de la réception définitive des travaux de la troisième tranche clôturant provisoirement, je l’espère, la réalisation de votre lycée, j’ai été agréablement surpris de constater que vous continuiez à vous intéresser aux abords de cette composition par des travaux de voirie qui peuvent la mettre en valeur. »