L’aventure créative de Céramique d’Art de Bordeaux (1919-1947)

La matière prend le dessus

Vase CAB n°368, 35 cm
Vase CAB n°368, 35 cm

Il ne faudrait pas cantonner CAB aux seules coulures. L’entreprise s’est essayée à d’autres techniques. Elle a notamment produit des pièces en craquelés. Si les craquelés sont  typiques de la céramique Art déco, la contribution de CAB dans ce registre, est très personnelle. A côté de craquelés blancs assez habituels, elle a mis au point des craquelés turquoise ombrés de noir reconnaissables au premier coup d’œil et qui se distinguent totalement de ce qu’ont pu faire d’autres ateliers.

CAB a aussi travaillé les émaux crispés blancs qui se marient parfois avec des motifs en craquelé blanc.

Une autre approche décorative est basée sur l’habillage des pièces en trames de fils d’émaux plus ou moins fins qui s’entrecroisent sur fond mat. Ces fils d’émaux se conjuguent, dans certains cas, avec des émaux craquelés pour donner un mouvement aux formes. Les décors figuratifs sont rares mais on en trouve : fleurs géométrisées,  guirlandes de cerises ou paysage stylisé de pins.