Chavat : de marbre, de bronze et de verdure

Le Discobole

En lisière de la première perspective, le Discobole s’entraîne inlassablement. Ce marbre blanc est la réplique d’une sculpture romaine (actuellement au musée du Vatican, salle du Bige) provenant de la Villa Adriana, édifiée à Tivoli entre 118 et 128 par l’empereur Hadrien (117-138). Cette sculpture reproduit le bronze grec disparu de Myron (Ve siècle avant J.-C.). La signature de Gazzeri (REP[roducti]on E. Gazzeri / Rome), gravée sur la partie écotée du marbre, apparaît au-dessous de celle de Myron.

Le Discobole, tête
Le Discobole, tête
Le Discobole, ensemble
Le Discobole, ensemble
Le Discobole, inscription et signature
Le Discobole, inscription et signature