Lascaux avant Lascaux : De l’origine d’un domaine noble à "l'invention" d’un site préhistorique majeur

La découverte de la grotte et l’éclipse de l’ancien manoir

loupeExtrait de la carte IGN de 1975 sur laquelle le nom de Lascaux a disparu du lieu
Extrait de la carte IGN de 1975 sur laquelle le nom de Lascaux a disparu du lieu
loupeExtrait de la carte IGN de 2013 sur laquelle le nom de Lascaux est remplacé par celui de Fon Laroche
Extrait de la carte IGN de 2013 sur laquelle le nom de Lascaux est remplacé par celui de Fon Laroche

Le jeudi 12 septembre 1940, quatre jeunes hommes, Marcel Ravidat, Jacques Marsal, Georges Agniel et Simon Coencas, explorent l’entrée possible d’un souterrain découvert fortuitement quatre jours plus tôt par l’un d’entre eux.

Après être entrés, ils ne tardent pas à voir apparaître les peintures de l’actuel diverticule axial. Faisant suite à la visite de leur instituteur, celle de l’abbé Henri Breuil accompagné de plusieurs préhistoriens révèle à tous l’intérêt exceptionnel de la cavité.

Les premiers enregistrements photographiques ont lieu rapidement, tandis que, dès ce moment, sont menés les premiers travaux d’aménagement en vue d’une exploitation touristique du site ; ils s’achèvent en 1948, date de l’ouverture au public.

La suite de l’histoire est connue, déclinée en Lascaux II, Lascaux III et, dans un proche avenir, Lascaux IV : le grand Centre International d’Art Pariétal, qui comprendra la réplique totale et à l’échelle de la grotte.

En revanche, l’Histoire n’a pas retenu qu’à mesure que la grotte et sa première réplique prenaient en notoriété et en importance, l’ancien domaine noble de Lascaux connaissait un déclin au moins équivalent : la maison noble fut transformée dès les années 1930 (elle est recouverte de joints en ciment), devenus inutiles le moulin et le pigeonnier tombèrent en ruine, tandis que les terres du domaine furent démembrées.

Les ultimes marques de la déchéance de l’ancien domaine noble ne tardèrent pas à venir. La demeure perdit son nom, sans doute afin de ne pas dérouter les touristes dans leur cheminement vers la grotte (elle n’est déjà plus indiquée sur la carte IGN de 1975). Plus récemment, le lieu fut rebaptisé "Fon Laroche". La dernière page du domaine de Lascaux est aujourd’hui tournée.  

Protection Monuments historiques

Le site est intégré dans le périmètre de protection de la grotte préhistorique.

L’ancien manoir et la ferme du Fon Laroche sont des propriétés privées, qui ne sont pas ouvertes à la visite.