Accueil > Découvertes du territoire > Des sites à découvrir > Chais de Lardimalie
Bâtir pour le vin en Aquitaine : l'exposition
Chais de Lardimalie
à Saint-Pierre-de-Chignac (Dordogne)

Une construction de l’architecte Ernest Minvielle

En 1902, le négociant Jules-Honoré Sécrestat fait appel à l’architecte Ernest Minvielle pour édifier les chais de son domaine de Lardimalie. Ayant fait fortune avec un apéritif à base de vin, le « Bitter Sécrestat », ce grand admirateur du vignoble médocain a appliqué les méthodes bordelaises pour relever le domaine décimé par le phylloxéra.

Ernest Minvielle, à qui l’on doit de nombreux cuviers dits médocains, déploie ici tout son savoir-faire : les bâtiments sont disposés selon un plan en U avec cuvier à étage au centre, encadré de deux ailes en retour abritant les chais. À l’intérieur du cuvier, le plancher et l’outillage viticole sont conservés permettant de mieux comprendre les différentes étapes de vinification. Si le bâtiment répond par son plan rationnel aux exigences fonctionnelles du domaine, il est également traité avec soin dans sa forme architecturale avec des élévations très dessinées, un souci des détails décoratifs et un goût pour les effets de polychromie.

Construit au début du XXe siècle, ce cuvier à étage est l’un des exemples les plus tardifs de cuvier médocain, ce modèle paraissant alors obsolète.





Le service régional du patrimoine et de l'Inventaire :
recenser, étudier, faire connaître, valoriser et restaurer le patrimoine d'Aquitaine. Il constitue un pôle de ressources au service des publics
Région Aquitaine - 14, rue François de Sourdis - 33077 BORDEAUX France - Tél. : +33 (0)5 57 57 80 00 - Fax : +33 (0)5 56 24 72 80 - http://aquitaine.fr