Accueil > Découvertes du territoire > Des sites à découvrir > Château Cos d’Estournel
Bâtir pour le vin en Aquitaine : l'exposition
Château Cos d’Estournel
à Saint-Estèphe (Gironde)

Le « chai-château » du Médoc

Le domaine de Cos-d’Estournel présente la particularité de ne pas avoir de « château » ; toute l’attention a été portée sur les bâtiments de dépendance, chais et écuries, traités dans un style oriental unique.

Le domaine viticole de Cos appartient dans la 1ère moitié du XIXe siècle à Louis-Gaspard d’Estournel qui entreprend la construction de nouveaux bâtiments d’exploitation dans les années 1830. En 1838, dans le récit de son voyage dans le Midi, Stendhal mentionne les chais « dans le genre Chinois ». Cependant, les travaux ne sont achevés que plus tard : un plan de 1845 montre le domaine constitué d’un vaste ensemble de bâtiments comprenant, outre le « chai-château », divers logements destinées aux « valets », des écuries, étables à bœufs, hangars et tour-château d’eau.

Avec la renommée grandissante du cru et l’augmentation de la production, de nouveaux bâtiments vini-viticoles sont édifiés ou modernisés durant le 3e quart du XIXe siècle, en particulier un chai à barriques adossé au « château » dans les années 1860.

Passé de mains en mains, détenu par les héritiers du négociant bordelais Fernand Ginestet, d’importants travaux sont réalisés au domaine dans la 2e moitié du XXe siècle. En 2008, la création de nouveaux chais, la rénovation et l’aménagement du bâtiment principal, dit la Pagode, sont confiés à l’architecte Jean-Michel Wilmotte.





Le service régional du patrimoine et de l'Inventaire :
recenser, étudier, faire connaître, valoriser et restaurer le patrimoine d'Aquitaine. Il constitue un pôle de ressources au service des publics
Région Aquitaine - 14, rue François de Sourdis - 33077 BORDEAUX France - Tél. : +33 (0)5 57 57 80 00 - Fax : +33 (0)5 56 24 72 80 - http://aquitaine.fr