Publié le lundi 29 novembre 2021 dans Actualites, Operations, Vallée de la Vézère

Vallée de la Vézère : Les dossiers des communes d’Archignac et de La Bachellerie sont consultables en ligne.

L’opération d’inventaire du patrimoine architectural et paysager de la vallée de la Vézère engagée par le service du patrimoine et de l’Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine se poursuit et s’enrichit régulièrement pour être mis à la disposition du plus grand nombre. Les dossiers de deux nouvelles communes, Archignac et La Bachellerie, sont désormais consultables en ligne.

La commune d'Archignac

Archignac est située à mi-chemin entre Sarlat-la-Canéda et Terrasson-Lavilledieu. Elle se développe sur un territoire rural de 2 290 hectares où dominent les bois. La présence de calcaire dur (pierre de lève) explique l'usage fréquent de la lauze sur les toits et la construction de nombreuses cabanes, en lien avec l'ancienne viticulture, qui ponctuent l'ensemble du territoire.

Si quelques vestiges antiques ont pu être repérés sur le territoire de la commune, la découverte de sarcophages trapézoïdaux atteste bien de la présence d'un cimetière dès le haut Moyen Age et probablement d'un lieu de culte à l'origine de l'église paroissiale actuelle. Comme d’autres paroisses de la vallée de la Vézère, Archignac a dû subir d'importants dommages lors de la guerre de Cent Ans. Après la fin des hostilités, la reconstruction semble très importante, comme en attestent les nombreuses constructions datées des XVe, XVIe et XVIIe siècles de la commune : maisons nobles, fermes, maisons du bourg ou moulins. Durant les deux siècles suivants, Archignac semble connaître une relative prospérité. Avec la fin du XIXe siècle et le XXe siècle, l'activité favorisée par les quelques moulins en activité périclite. S’amorce alors une longue crise démographique liée à l'exode rural s'amorce et se prolonge jusqu'à la fin des années 1990 où la commune perd les deux tiers de sa population.

73 dossiers documentaires ont été établis ; un dossier de synthèse a été réalisé sur les maisons et les fermes de la commune.

 

La commune de La Bachellerie

La Bachellerie se situe au nord-est de l'aire d'étude. Le Cern, affluent de la Vézère, découpe le paysage en vallons, présentant bois et parcelles agricoles. Cinq moulins ont été recensés sur le territoire de la commune ; seul l'actuel moulin du Jarry subsiste aujourd'hui, comme ancienne dépendance du château de Rastignac.

L'origine historique du territoire communal correspond à la paroisse du Cern (ou Cerno, Corn, Sern), qui tire son nom du ruisseau venant d'Azerat et se jetant dans la Vézère en face de Condat. La création de la paroisse remonterait entre le Ve et le VIIe siècle, c'est-à-dire lors de la première période d'évangélisation du territoire autour de Montignac caractérisée par des églises fondées sous le vocable de Saint-Pierre-ès-liens. La paroisse du Cern faisait partie des quatorze paroisses constituant la châtellenie de Montignac et possédait son propre chef-lieu juridictionnel, Le Pouget. Durant le Moyen Âge, l'histoire du territoire suit les péripéties des seigneurs-châtelains de Montignac jusqu'au début de l'époque moderne.

Au XVIe siècle, Jean Chapt, seigneur de Rastignac, acquiert La Bachellerie, simple maison noble et petit lieu-dit de la paroisse du Cern, favorablement située à l'intersection de deux routes de longues distances importantes, de Toulouse à Paris et de Bordeaux à Lyon. Les XVIIe et XVIIIe siècles sont florissants pour La Bachellerie, qui devient le centre névralgique de la paroisse du Cern et le véritable chef-lieu territorial. En 1790, la paroisse devient la commune de La Bachellerie. Entre 1811 et 1817, le marquis de Rastignac fait bâtir une nouvelle grande et belle demeure à La Bachellerie. Au tournant du XXe siècle, en dépit de l’arrivée du chemin de fer, la commune subit la grave crise du phylloxéra qui ravage les vignobles et entraîne, ici aussi, un important exode rural.

25 dossiers documentaires ont été établis ; un dossier de synthèse a été réalisé sur les maisons et les fermes de la commune.

 

Découvrir les dossiers d’Archignac.

Découvrir les dossiers de La Bachellerie.

En savoir plus sur l'étude conduite sur les communes de la vallée de la Vézère.