Publié le mardi 11 mai 2021 dans Actualites, Publication, Patrimoine des lycées

Publication numérique : « Les patrimoines des lycées français du XIXe au XXIe siècle : de la connaissance à la valorisation »

In Situ. Revue des patrimoines offre aux professionnels du patrimoine et aux chercheurs l'opportunité de diffuser et de valoriser les résultats de leurs travaux. La dernière livraison de cette publication numérique, N°44, 2021, nous éclaire sur « Les patrimoines des lycées français du XIXe au XXIe siècle : de la connaissance à la valorisation ».

Les lycées, en particulier ceux du xxe siècle, appartiennent à une catégorie d’édifices encore mal connus, mal identifiés, parfois mal compris, malgré les études récentes consacrées aux multiples aspects que recouvre le patrimoine des lycées, à la fois matériel, immatériel et mémoriel. Cependant, depuis une dizaine d’années, le ou plutôt les patrimoines des lycées, sont devenus de véritables axes de recherche des historiens et des historiens d’art et, par ailleurs, l’un des thèmes privilégiés des programmations scientifiques des services régionaux de l’Inventaire général.

C’est particulièrement le cas de la Nouvelle-Aquitaine qui a lancé, depuis plusieurs années déjà, une étude exhaustive sur ce patrimoine scolaire qui a d’ores et déjà révélé la grande qualité architecturale du corpus régional constitué de presque 300 lycées.

Fort de son expertise et de son expérience, le service du patrimoine et de l’Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine a assuré la direction éditoriale de ce numéro thématique.

À noter au sommaire de ce numéro, la communication de Claude Laroche, chercheur au service du patrimoine et de l’Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine : « Le rationalisme structurel à la rencontre des programmes de lycées (1860-1900) ».

 

Découvrir In Situ. Revue des patrimoines, N°44, 2021.

Compléter la recherche avec le retour sur les journées d’étude proposées par la Région Nouvelle-Aquitaine : « Les patrimoines des lycées en Nouvelle-Aquitaine : enjeux de connaissance, de conservation et de valorisation ».