Publié le mardi 7 décembre 2010 dans Valorisation du patrimoine

Patrimoine lot-et-garonnais cherche mécènes

Vingt projets de restauration ou de sauvegarde du patrimoine ont été sélectionnés à la suite de l’appel à projets « Patrimoine lot-et-garonnais cherche mécènes » lancé par le Conseil général du Lot-et-Garonne, afin de bénéficier d’un accompagnement dans leur recherche de mécènes.

Vingt projets de restauration ou de sauvegarde du patrimoine ont été sélectionnés à la suite de l’appel à projets « Patrimoine lot-et-garonnais cherche mécènes » lancé par le Conseil général du Lot-et-Garonne et la Préfecture du Lot-et-Garonne, afin de bénéficier d’un accompagnement dans leur recherche de mécènes.
Cette initiative originale et inédite en France a été engagée en juin 2009 dans le but de mettre en lumière des opérations de restauration et de valorisation patrimoniale du bâti lot-et-garonnais, public ou privé, nécessitant l’intervention de mécènes pour parvenir à leur réalisation.

Le mécénat privé, qui consiste en un don en argent, nature, matériel, ou compétence, fait partie intégrante du système de financement des grands projets de restauration du patrimoine. Il constitue une ressource supplémentaire aux aides publiques.
Sous l’impulsion du Service territorial de l’architecture et du patrimoine (Stap), en collaboration avec la Préfecture 47 et le conseil général, et en partenariat avec la Drac, le CAUE, la Région Aquitaine, la Fondation du patrimoine, la CCI et les organismes socioprofessionnels du secteur du bâtiment, l’ambition de la démarche était d’élargir le mécénat aux petites et moyennes entreprises. La Région Aquitaine participe ainsi au financement du poste de Chargé de mission Mécenat, à travers une aide de 15000 euros versée à la Fondation du patrimoine.

Parmi les 82 projets présentés en réponse à l’appel à projets, 20 ont été sélectionnés par un jury de professionnels, dont 5 projets phares :
- le château de Blanquefort-sur-Briolance    
- la tour télégraphique Chappe de Saint-Romain-le-Noble    
- l’église de Saint-Sabin de Villefranche-du-Queyran    
- le parc du château de Virazeil    
- le hameau de Saint-Avit à Lacapelle-Biron
La seconde phase du projet en cours actuellement s’attache à la présentation des dossiers retenus à d’éventuels mécènes.

En savoir plus :

> Dans le site du Conseil général du Lot-et-Garonne
> Dans le site de la Fondation du patrimoine