Publié le vendredi 10 septembre 2021 dans Actualites, Publication

Nouvelle publication : « Bidart, entre terre et mer »

La collection régionale des « Visages du patrimoine », s'enrichit d'un nouveau titre « Bidart, entre terre et mer ». Entre littoral et premières collines du piémont pyrénéen, la commune de Bidart, au cœur du Labourd, a longtemps présenté et revendiqué une identité à la fois rurale et maritime. Avec l’arrivée du chemin de fer au XIXe siècle et l’essor du tourisme au XXe, le village basque a su se transformer sans jamais renoncer à son histoire et à cette identité.

Soucieuse de préserver les richesses de son territoire, la municipalité de Bidart s’est engagée en 2018 dans un inventaire exhaustif de son patrimoine sous la direction scientifique de la Région Nouvelle-Aquitaine. Publiés dans cet ouvrage, les résultats de cette étude mettent en exergue les qualités architecturales et paysagères exceptionnelles de cette commune pour lui redonner sa juste place dans l’histoire de la villégiature balnéaire de la côte basque.

Située au cœur du Labourd, la commune de Bidart est traversée par l’Uhabia, petit fleuve côtier séparant le littoral et l’arrière-pays dominé par les collines du piémont pyrénéen. Sa façade maritime, comprise entre Guéthary et Biarritz, se caractérise elle-même par une succession de falaises et de plages. Le quartier du Bourg forme ainsi un véritable balcon sur ce paysage vallonné, enserré entre montagne et océan. Dénommé Bidarte (« à la croisée des chemins » en basque), le village présentait autrefois une identité à la fois rurale et maritime. Le port de Bidart resta en effet très actif pendant l’Ancien Régime, grâce notamment à la chasse à la baleine.

La création de la station balnéaire de Biarritz et l’arrivée du chemin de fer à Irun en 1864 changèrent progressivement l’identité de Bidart qui devint pendant l’entre-deux-guerres une station balnéaire prisée, avant de relever les défis de la démocratisation du tourisme.

Les auteurs.
Textes : Maïté Ehlinger est historienne de l’art, elle a conduit l'enquête d'inventaire à Bidart.
Éric Cron, docteur en histoire de l’art, dirige depuis 2007 le service du patrimoine et de l’Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine (site de Bordeaux).
Photographies : Adrienne Barroche est photographe au service du patrimoine et de l’Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine.

L'éditeur.
Editions Le Festin, 112 pages, septembre 2021.
Découvrir la présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur Le Festin.

À l'occasion de la sortie de l'ouvrage et dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, les auteurs, Eric Cron et Maïté Ehlinger animeront une conférence le jeudi 16 septembre à 19h00, théâtre Beheria, chemin des Écoliers à Bidart.