Publié le jeudi 30 septembre 2010 dans Evénements

Modernité du patrimoine rural et théorie des constructions agricoles

Le colloque L’art de bâtir aux champs rassemblera les 14 et 15 octobre prochains des chercheurs des services de l’Inventaire ayant contribué aux travaux dans le domaine du bâti rural et agricole, et des chercheurs participants au programme de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) sur la théorie et la bibliographie du livre d’architecture français.

Le colloque L’art de bâtir aux champs rassemblera les 14 et 15 octobre prochains des chercheurs des services de l’Inventaire ayant contribué aux travaux dans le domaine du bâti rural et agricole, et des chercheurs participants au programme de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) sur la théorie et la bibliographie du livre d’architecture français.

Organisées en partenariat par l’INHA et la Direction des patrimoines du Ministère de la Culture, les deux journées seront l’occasion de se pencher sur les expressions et enjeux de la théorie des constructions agricoles. Il s’agit ainsi de mettre en exergue une période durant laquelle, à partir de la fin du XVIIIe siècle, l’architecture agricole donne lieu à un nombre croissant de publications. Celles-ci témoignent de l’actualité du domaine et de l’intérêt que lui portent les auteurs - architectes, ingénieurs ou propriétaires - rassemblés au sein des sociétés d’agriculture.

L’événement est organisé autour de 3 thématiques :
- ferme modèle et programmes,
- construction agricoles d’Outre-mer,
- littérature sur l’architecture rurale.
Une intervention proposée par le Service de l’Inventaire et du Patrimoine de la Région Aquitaine sera notamment consacrée à «L’invention d’un modèle : l’architecture des « chais » en Gironde au XIXe siècle».

Institut national d’histoire de l’art - Colloque international 2010
Galerie Colbert - Salle Vasari - 2 rue Vivienne - 75002 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Tél. : +33 (0) 1 47 03 89 29 / 89 35

En savoir plus :
> Le programme complet des deux journées
> Plus d'informations dans le site de l’INHA