Publié le lundi 10 décembre 2018 dans Estuaire de la Gironde

Les dossiers des communes estuariennes d’Anglade et de Bayon-sur-Gironde, rive droite, sont consultables en ligne

La mise en ligne de l’étude d’inventaire conduite sur les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde se poursuit avec Anglade et Bayon-sur-Gironde sur la rive droite.

La commune d'Anglade, située à onze kilomètres au nord de Blaye, ne possède pas de façade directe sur l'estuaire. Partagé entre marais et terres argilo-calcaires, le territoire de la commune est fréquenté depuis la préhistoire, et particulièrement à l'époque néolithique. À la fin du XVIIe siècle, l'entreprise d'assèchement des marais voisins de Braud et Saint-Ciers, engagée à l'initiative du duc de Saint-Simon, permet la mise en culture et la valorisation des terres basses du nord et de l'ouest du territoire. La superficie viticole couvre aujourd'hui 386 hectares.  

La commune de Bayon-sur-Gironde se trouve sur les bords de l'estuaire, à la confluence entre la Dordogne et la Garonne. Le village situé sur le coteau s'est développé autour de l'église du prieuré dépendant, au fil des siècles, de différentes abbayes. Construite au XIIe siècle, elle a été remaniée, restaurée et agrandie au cours du XIXe siècle. Le clocher de l'église surmonté d'une statue de la Vierge est repérable de loin. Le patrimoine lié à l'eau est particulièrement riche avec de nombreux puits, sources et lavoirs recensés. La vigne occupe le plateau et les coteaux, avec des espaces également boisés. Les vignobles relèvent des AOC Bourg, Côtes de Bourg ou Bourgeais, et Bordeaux.

Ces dossiers rédigés dans le cadre du partenariat avec le Département de la Gironde par les chercheurs du service et les chargées d'études des archives départementales et illustrés par nos photographes sont le résultat de leurs enquêtes sur le territoire et de leurs recherches dans la documentation et les archives.

Venez découvrir le fruit de ce travail réalisé sur les communes d’Anglade et Bayon-sur-Gironde.

En savoir plus sur l'étude conduite sur les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde.