Publié le jeudi 12 mars 2020 dans Operations, Estuaire de la Gironde

Les dossiers de la commune estuarienne de Blaye, rive droite, sont consultables en ligne

La mise en ligne des résultats de l'étude d'inventaire conduite sur les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde se poursuit avec l’emblématique commune de Blaye, sur son promontoire rocheux dominant l’estuaire, rive droite.

Depuis le castrum de Blavia cité par Ausone dans l’antiquité, à la création de l’abbaye Saint-Romain à l'époque carolingienne, où, selon la tradition, aurait été inhumé Roland de Ronceveaux, la ville de Blaye et son port s’inscrivent dans une histoire où s’entremêlent épisodiquement le niveau local avec les pouvoirs et les territoires plus lointains. Cette dimension est renforcée à l'époque moderne par la création de la citadelle et son perfectionnement par Vauban, comme composante du verrou de l’estuaire, avec fort Médoc et fort Pâté. Dès lors, la séparation entre la ville haute militarisée et ses faubourgs, devenus ville, est consommée.

Au début du 19e siècle, le rang de sous-préfecture nécessite de doter l’agglomération d'une armature de bâtiments administratifs lui faisant jusqu'alors défaut. Les années 1830-1850 sont une époque intense pour l'architecture publique, mouvement relayé dans le domaine de la construction privée à partir du milieu de ce siècle. Dans le même temps, le paysage rural reste dominé par l'agriculture et surtout la viticulture jusqu'aux années 1950. Les riches héritages patrimoniaux, qu’ils soient inscrits au patrimoine de l’humanité ou qu’il s’agisse de patrimoines du quotidien, constituent désormais un atout majeur de développement et contribuent enfin à suturer ville et citadelle.

Dans le cadre de l'opération d'inventaire du patrimoine architectural effectuée dans les années 2010 dans la commune, 930 dossiers documentaires ont été établis. Sur ce chiffre, plus de 240 édifices ou ensembles bâtis ont été sélectionnés pour leur intérêt historique et/ou architectural. La citadelle et les différents éléments qui la composent ont bien sûr été étudiés, mais également la ville et le hameau de Sainte-Luce, dans une perspective d'histoire de l'évolution urbaine. L'ensemble est documenté par 4000 photographies environ, dont un quart réalisé par des photographes professionnels. 

 

Découvrir tous les dossiers de la commune de Blaye.

En savoir plus sur l'étude conduite sur les communes riveraines de l’estuaire de la Gironde.