Publié le mercredi 30 août 2017 dans Patrimoine religieux, Valorisation du patrimoine

La Région soutient la restauration de l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly

La Région soutient les importants travaux de restauration de la toiture en lauze de l'abbaye de Saint-Amand-de-Coly, en Dordogne.

Située au cœur de la vallée de la Vézère, l’église fortifiée de Saint-Amand-de-Coly est classée au titre des Monuments historiques depuis 1965. Adossée à la colline, elle est  reconnaissable à son impressionnant clocher-mur qui culmine à plus de 30 mètres au-dessus du village.

Elle tient son nom d'un ermite limousin prénommé Amand venu s'établir dans la vallée du Coly, au VIe siècle, afin d'évangéliser les populations locales. La fondation de l'actuelle abbaye remonte au début du XIIe siècle. Un cloître et des bâtiments conventuels furent construits autour de l'église, à l'intérieur de remparts rythmés de tours édifiées entre le XIIIe et le XIVe siècle.

Malgré d'importantes restaurations, au cours du XXe siècle, les toitures en lauze sont en très mauvais état et provoquent des infiltrations et des déformations de la charpente. Des mousses vertes et des fissures sont apparues à divers endroits du voûtement.

Un vaste chantier de restauration a été entrepris en 2015 pour plus d’un million d’euros. La Région s’associe à cette opération à hauteur de 150 000 €. Les travaux sont réalisés par une entreprise régionale.

La commune de Saint-Amand-de-Coly fait partie de l’opération d’inventaire menée par le service en vallée de la Vézère.

Découvrir l'opération d'Inventaire de la vallée de la Vézère.

Découvrir les images de l’abbaye avant les travaux.