Publié le lundi 7 décembre 2020 dans Actualites, Publication, Nouveauté du site web

Guide des bonnes pratiques en Lot-et-Garonne

A l'initiative du Département du Lot-et-Garonne, et en partenariat avec la DRAC et la Région Nouvelle-Aquitaine, un guide des bonnes pratiques a été réalisé à l'intention des porteurs de projets (Communes, associations,...) visant à conserver, restaurer et valoriser le patrimoine régional.

La conservation et la restauration de notre patrimoine est indispensable pour garantir le maintien de notre identité culturelle, assurer le lien entre les générations et entretenir la mémoire collective. C’est par ailleurs une obligation légale encadrée par le Code du Patrimoine.

Pourtant, s’engager dans la restauration d’un élément du patrimoine, que ce soit un monument ou une oeuvre d’art, n’est pas chose aisée. Les contacts à prendre sont multiples et parfois mal identifiés, les procédures à respecter peuvent être longues et apparaître comme lourdes à des porteurs de projet qui n’ont pas toujours les ressources pour s’y retrouver.

Aussi, ce guide pratique doit permettre à tous de savoir précisément vers quelles institutions et personnes-ressources s’adresser pour élaborer le programme des travaux, dresser un plan de financement prévisionnel et retenir architectes et entreprises aux compétences adaptées à des opérations parfois délicates, nécessitant souvent un très haut niveau de technicité.

Ce guide présente d’un seul coup d’oeil les grandes lignes de la chaîne opératoire en fonction du type de patrimoine concerné et de son degré de protection. La temporalité du projet, depuis ses prémices jusqu’au terme des travaux, est également mieux appréhendée.

Le maître d’ouvrage, en particulier les collectivités, veillera à ne pas négliger la dernière étape du projet qui consiste à valoriser auprès du plus grand nombre le monument ou l’oeuvre d’art restauré (mise en place d’outils de médiation simples, d’horaires d’ouverture adaptés au public, d’une signalétique claire,...). Car le patrimoine, bien commun, contribue à l’attractivité de nos territoires ruraux auprès des habitants et des touristes.